Menu Content/Inhalt

SIG

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Laurence Monaco   

SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION

Il s'agit d'expliquer les différentes étapes de la formation du résultat net comptable en calculant une suite de soldes entre les produits et les charges.
Le but est d'analyer de façon approfondie le résultat net comptable amis assui de mesurer les performances d'une entreprise.
La suite est extraite de www.crcf.ac-grenoble.fr
 
1.1                                      Le calcul
Il existe neuf valeurs significatives calculées à partir du compte de résultat de l'entreprise.
·        La marge commerciale
Ventes de marchandises (707)
- Coût d'achat des marchandises vendues dans l'exercice : achats (607) + frais (compte 6087) + ou - variations de stocks (6037).
·          La production de l'exercice
Production vendue (comptes 70 sauf 707)
+ ou - Production stockée : variations des stocks de produits et en-cours (comptes 71)
+ Production immobilisée (comptes 72)
·          La valeur ajoutée
Marge commerciale
+ Production de l'exercice
- Consommations de l'exercice en provenance des tiers (comptes 60 sauf 607, 6037 et 6087, comptes 61 et 62
·          L'excédent brut d'exploitation (ou insuffisance brute d'exploitation)
Valeur ajoutée
+ Subventions d'exploitation (comptes 74)
- Impôts, taxes et versements assimilés (comptes 63)
- Charges de personnel (comptes 64)
·          Le résultat d'exploitation
Excédent brut d'exploitation (ou insuffisance)
+ Reprises sur charges d'exploitation et transferts de charges (comptes 781 et 791)
+ Autres produits (comptes 75 sauf 755)
- Dotations aux amortissements et aux provisions (comptes 681 uniquement)
- Autres charges (comptes 65 sauf 655)
·          Le résultat courant avant impôt
Résultat d'exploitation
+ ou - quote part de résultat sur opérations faites en commun (+ comptes 755 et - comptes 655)
+ Produits financiers (y compris comptes 786)
- Charges financières (y compris comptes 686)
·          Le résultat exceptionnel
Produits exceptionnels (y compris comptes 787)
- Charges exceptionnelles (y compris comptes 687)
Remarque : ce solde intermédiaire de gestion ne reprend pas le solde précédent.
·          Le résultat de l'exercice
Résultat courant avant impôt
+ ou - Résultat exceptionnel
- Participation des salariés aux résultats de l'entreprise (compte 691)
- Impôts sur les bénéfices (compte 695)
·          Le résultat net sur cessions (il est compris dans le résultat exceptionnel ci-dessus)
Produits des cessions d'éléments d'actif (compte 775)
-          Valeur comptable des éléments d'actif cédés (compte 675)
1.2                                      Interprétation
·      La marge commerciale
Elle est calculée par les entreprises de négoce (les entreprises strictement industrielles ne disposent pas d'informations pour la calculer) : les grandes surfaces, les commerçants ...
Elle mesure la marge brute laissée par les ventes de marchandises.
·      La production de l'exercice
Elle est calculée uniquement par les entreprises industrielles (celles qui achètent de la matière première et la transforme pour vendre des produits finis). Elle mesure la production brute de l'entreprise et comprend des éléments évalués au prix de vente (production vendue) auxquels s'ajoutent des éléments évalués au coût de production (production stockée). Son évaluation n'est donc pas homogène.
·      La valeur ajoutée
Elle mesure la richesse que l'entreprise a créée elle-même au cours de l'exercice (les valeurs ajoutées par toutes les unités du territoire forment d'ailleurs la richesse créée par le pays ou P.I.B.).
L'évolution de la valeur ajoutée est un indicateur de croissance de l'efficacité de l'entreprise.
·      L'excédent brut d'exploitation (ou insuffisance brute d'exploitation)
Il s'agit de la ressource tirée de l'activité normale et courante de l'entreprise. Elle mesure l'aptitude de l'entreprise à générer des ressources par ses seules activités d'exploitation, en dehors de toutes considérations propres aux politiques de financement et d'amortissement de l'entreprise. Ces ressources servent, entre autres, à couvrir les dotations et les charges financières (c'est à dire les charges entraînées par le renouvellement du matériel d'exploitation).
Ce solde sert à apprécier la performance économique de l'entreprise.
·      Le résultat d'exploitation
Il s'agit du résultat réalisé par l'activité normale et courante de l'entreprise sans tenir compte des aspects financiers.
·      Le résultat courant avant impôt
Le résultat net calculé sans tenir compte des produits et charges exceptionnels.
·      Le résultat exceptionnel
Il regroupe toutes les opérations exceptionnelles de l'exercice.
·      Le résultat de l'exercice
Communément appelé bénéfice net comptable ou perte nette comptable, c'est le solde du compte 12. Il figure également au bilan.
·      Le résultat net sur cessions (il est compris dans le résultat exceptionnel ci-dessus)
Extrait du S.I.G. « résultat exceptionnel », il résume les opérations de cessions de biens immobilisés appartenant à l'entreprise. Il montre le caractère exceptionnel des cessions d'immobilisations par exemple dans l'activité de l'entreprise.
 L'analyse de l'activité et de la profitabilité
2.1                                      L'activité de l'entreprise
Activité : le processus qui conduit à la commercialisation d'un produit (bien ou service) : produit fabriqué, mise à disposition d'un service ou d'une marchandise...
Cette activité peut se mesurer de plusieurs manières (production, consommation de facteurs de production qui ont permis cette production...). L'indicateur souvent retenu est le chiffre d'affaires, car il est commun à tous les types de production. Ainsi, il est commode de comparer l'activité d'une entreprise sur plusieurs périodes en comparant les chiffres d'affaires des périodes en question.
On peut dès lors calculer des taux de variations de chiffres d'affaires :
Taux de variation du CA =
CA N - CA N-1
CA N-1
2.2                                      La profitabilité
Etudier la profitabilité consiste à rapprocher une marge (chiffre d'affaires - un ensemble de charges (un coût)) d'un niveau d'activité par le calcul d'un taux. Le calcul le plus courant consiste à rapprocher le résultat du chiffre d'affaires. Le niveau d'activité étant le plus souvent représenté par le chiffre d'affaires (Cf. paragraphe précédent)
Le calcul
Résultat de l'exercice
permet de mesurer la profitabilité dans toutes les entreprises
CA hors taxe
Le calcul
Marge commerciale
est particulièrement adapté pour mesurer la profitabilité des entreprises commerciales
CA hors taxe
Le calcul
EBE
Convient pour les entreprises industrielles car l'EBE mesure plus efficacement les performances industrielles
CA hors taxe
Dernière mise à jour : ( 11-09-2009 )
 
< Précédent   Suivant >