Menu Content/Inhalt
Accueil arrow CV et lettre de motivation arrow Eviter le blabla dans la lettre de motivation

Eviter le blabla dans la lettre de motivation

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Laurence Monaco   

7 commandements pour éviter le blabla avce les recruteurs

Rien de pire pour un recruteur que d'entendre toujours les mêmes banalités. Des faits, des exemples, des chiffres,... voilà ce que veulent trouver les recruteurs dans les CV, les lettres de motivation mais aussi en entretien. Voici 7 conseils pour en finir avec le blabla.

  1. Un titre clair tu emploieras

Pas question de ne pas mettre de titre à votre CV. Mais pour un titre efficace, pensez à être précis sur votre fonction et votre spécialisation. À la place du traditionnel "chargé de communication", préférez plutôt "chargé de communication dans l'industrie musicale". Des informations qui permettront au recruteur de saisir votre profil en un coup d'oeil.

2. Tes formations tu décriras

Indiquer "Diplômé d'une école d'ingénieurs" ne suffit pas. Un recruteur a besoin de savoir quels diplômes spécifiques vous avez obtenus, en ajoutant également les spécialités et les cours en rapport avec l'emploi visé.

De même pour la rubrique Langues et Informatique : vous devez lister précisément les logiciels que vous maîtrisez en rapport avec le poste et vous devez appuyer votre niveau d'anglais ou d'espagnol par des expériences parlantes : séjour professionnel d'un an au Mexique, collaboration quotidienne avec des anglophones, score au TOEIC : 700, ...

  3. Tes expériences tu préciseras

Pour vos expériences professionnelles les plus importantes, ne vous contentez pas d'indiquer le nom de votre poste. Vous devez aider le recruteur à comprendre la teneur exacte de votre fonction en détaillant vos responsabilités, vos missions et en illustrant par quelques projets phares : "Gestion du comité du réseau en mai 2008 : 1 500 participants, 97 % de taux de satisfaction", "Développement du CA par la conquête de nouveaux franchisés permettant l'ouverture de 103 points de vente en 2009", ...

  4. Des chiffres tu présenteras

Chiffre d'affaires annuel, nombre d'employés ou encore ventes réalisées, ces chiffres peuvent aider à mieux cerner l'activité de vos différents employeurs. « On veut des chiffres marquants, des chiffres qui nous permettent de situer l'entreprise dans son secteur d'activité », indique un responsable du recrutement de Carrefour. De même pour la description de vos missions : n'hésitez pas à indiquer quels étaient le nombre de personnes au sein de votre équipe, le budget que vous gériez ou encore la croissance des ventes que vous avez permis de réaliser.

  5. Des références tu ajouteras

N'hésitez pas à ajouter en fin de CV les coordonnées de personnes avec qui vous avez travaillées et qui pourront attester de vos compétences. Encore trop peu utilisées en France, les références sont un bel atout sur un CV, à condition de les choisir avec soin et de les prévenir de votre démarche. « C'est aujourd'hui une pratique courante chez les recruteurs d'appeler les anciens responsables des candidats. Cela nous permet d'avoir un avis concret sur leurs compétences », déclare Pauline Chevalley, assistante au recrutement chez GAN Assurances.

  6. Des centres d'intérêt utiles tu citeras

« Musique, lecture, sport » : cela n'a rien d'original ! Evitez les termes génériques dans votre rubrique Centres d'intérêt.

Misez plutôt sur des activités intéressantes et concrètes : vous êtes bénévole dans une association d'aide scolaire ? Voilà qui montrera au recruteur votre altruisme et votre patience. Vous dirigez un club de cinéma ? Voilà de quoi prouver votre sens de l'organisation et votre implication. « C'est toujours agréable de lire sur un CV qu'un candidat sait se servir d'une caméra ou qu'il a participé à un journal d'école. Cela en dit parfois plus que la liste de ses diplômes », affirme Pascale Figini, DRH au sein du groupe Leroy Merlin.

  7. Des faits tu donneras

Lors de l'entretien de recrutement, pensez à ne pas rester évasif dans vos réponses. Par exemple, lorsque le recruteur vous interroge sur ce qui vous a plu dans vos expériences professionnelles précédentes, donnez des exemples : "le style de management qui encourageait l'innovation et la prise de responsabilité était en accord avec ma personnalité", "la créativité de telle mission m'a beaucoup motivé", ...

De même, à la célèbre question "pourquoi avez-vous postulé au sein de notre entreprise ?", ne vous contentez pas d'un "parce que je suis motivé". Vous devez expliquer les raisons de votre candidature par des faits : « Votre entreprise m'attire depuis que j'ai réalisé un projet universitaire sur votre engagement en faveur de telle cause », ou encore « dans mon dernier poste, c'est le traitement de données qui m'a le plus intéressé, or le poste que vous proposez est centré sur cette activité ».

  Charlotte Maratrat © Keljob - Janvier 2011

 
< Précédent   Suivant >