Menu Content/Inhalt

synthèse tva

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Taxe sur la Valeur Ajoutée



Elle représente environ 50% du budget de l'état, c'est une invention française (1954) exportée dans plus de 120 pays.

La TVA est un impôt général sur la consommation, c'est un impôt indirect supporté par le consommateur.

Ce n'est pas une charge pour l'entreprise, le résultat n'est pas influencé par elle. Elle est neutre sur le plan de la trésorerie (en négligeant le décalage entre encaissement du prix et TVA décaisser).

La TVA payée à l'état est prélevée à chaque niveau du circuit économique qui produit de la valeur ajoutée.


TVA à payer = TVA collectée (sur les ventes) – TVA déductible (sur les achats)


L'état peut avoir de la TVA à rembourser lorsque la TVA collectée < TVA déductible crédit de TVA


Assujetti : toute personne réalisant de manière indépendante à titre onéreux et habituel des livraisons de biens ou de services dans le cadre d'une activité économique est assujetti à la TVA, quelque soit son statut juridique, sa situation au regard des autres impôts ou de la nature de son intervention.


Les opérations imposables :

          par nature

          par disposition expresse de la loi

                                LASM de BS (livraison à soi même de biens et services)

                                importation

                                acquisition intracommunautaire

                                certaines opérations immobilières

         par option

                               location de locaux nus à usage professionnel

                               opérations bancaires


Les opérations exonérées :

exportations, livraisons intracommunautaires

opérations de bourse

opérations médicales


Les taux : 2,1% (médicaments), 5,5% (alimentation) et 19,6%


La personne qui acquitte la TVA est appelée redevable


Fait générateur et exigibilité (cf poly)

fait générateur : fait par lequel sont réalisées toutes les conditions légales nécessaires à l'exigibilité de la taxe

exigibilité : droit que le trésor public peut faire valoir à un moment donné auprès du redevable pour obtenir le paiement de la taxe.


Comptabilisation :

Les charges et produits et les immobilisations sont enregistrés pour leur montant HT (sauf les dépenses à caractère somptuaire, les véhicules de tourismes, les cadeaux > 60€ TTC …)

La TVA est portée dans les subdivisions du compte de tiers 445 état taxe sur le CA

TVA collectée : dette envers l'état 445 71 ventes

TVA déductible : créance sur l'état 445 6 achats

                     sur les immobilisations 445 6 2 immobilisations

                     sur les autres achats 445 6 6 achats de B et S

TVA à reverser 445 5

Crédit de TVA 445 67


                 TVA à payer                                                         Crédit de TVA

44571

TVA collectée

X



44571

TVA collectée

X


44566

TVA déd


X


44567

Crédit TVA

X


44562

TVA ded imm


X


44562

TVA ded imm


X

44551

TVA àpayer


X


44566

TVA déd


X

658 ou 758

Pour les arrondis




658 ou 758

Pour les arrondis



Les déclarations fiscales se présentent sans arrondis, or les comptes de TVA doivent être soldés à la fin de chaque mois. A la fin de chaque mois lors de l'écriture du CA, il faut que Débit = Crédit et donc la différence (les arrondis) est passée en 658 ou 758 suivant qu'il s'agisse d'un gain ou d'une perte

 

Pour les entreprises prestataires de services la TVA est exigible lors de l'encaissement du prix. Il faut donc utiliser des comptes de transitions en attendant les règlements.

Lors de l'établissement de la facture

                      vendeur 44572 état TVA collectée sur les encaissements

                     acheteur 44564 état TVA déductible sur encaissements

Lors du règlement les comptes de transition seront soldés par les comptes définitifs (44571 et 44566).

Les entreprises par mesure de simplification peuvent opter pour le régime de la TVA sur les débits. Dans ce cas la TVA est exigible lors de la facturation.

En cas d'acompte ce régime tombe et on revient au régime de la TVA sur les encaissements (cf chap sur les acomptes)


La TVA sur les acquisitions intracommunautaires :

on utilisera les comptes suivants :

                445 2 état TVA due intracommunautaire pour comptabiliser la TVA due qui ne figure pas sur la facture du frs

               44566 2 état TVA déductible intracommunautaire

               44562 2 état TVA déductible intracommunautaire sur acquisition d'immobilisations

Dans ce cas si on a aussi des achats en France, on utilisera 44566 1

L'opération est blanche car le solde du compte 4452 = soldes des comptes 445662 et 445622.


 

 

Dernière mise à jour : ( 29-10-2009 )
 
Suivant >